VIDÉOS DU GRAND CONCOURS NATIONAL D’ÉLOQUENCE DES FACULTÉS DE PHARMACIE

VIDÉO N°1 : Randa qui se décrit comme une « alchimiste en devenir, transforme les maux en mots » est notre valeureuse première candidate au Concours d’éloquence des facultés de pharmacie. Etudiante en 3e année à Limoges elle a choisi de nous présenter le sujet n°3 « pourquoi les médecins écrivent-ils mal ? ».

VIDÉO N°2 : Lillois en 5e année, Alexandre est un amateur de belles lettres qui a choisi de présenter son exposé sur le sujet n°4 « carte bleue ou carte vitale ? ».

VIDÉO N°3 : Gautier est le président de l’ANEPF et il est étudiant à Grenoble. Il a bien voulu se prêter au jeu de notre Concours en présentant le sujet n°4 « carte bleue ou carte vitale ? ».

VIDÉO N°4 : Aurélien étudiant amiénois de 5e année a décidé de se lancer un défi en participant au premier Concours d’éloquence des facultés de pharmacie et en choisissant notre délicat sujet bonus adapté aux cinéphiles « comment est votre blanquette ? ».

VIDÉO N°5 : Bruno notre candidat marseillais en 6e année a déjà une bonne expérience du travaille en officine. Il a décidé d’aborder ce dernier avec humour en choisissant le sujet n°4 « carte bleue ou carte vitale ? » !

VIDÉO N°6 : Julien est un faluchard nancéien de 5e année qui n’a pas froid aux yeux et qui a décidé de présenter le sujet n°2  « le Viagrach est-il une avancée pour les pharmaciens ayants des problèmes de faluche ? » en tenue d’Adam.

VIDÉO N°7 : Benoît notre candidat parisien est un habitué de la rive gauche de la Seine où il suit des études à Paris V mais également à Sciences Po Paris. Ce dernier reste, malgré un planning que l’on imagine chargé, très impliqué dans la vie de sa corpo . Il a choisi de présenter le sujet n°3 « pourquoi les médecins écrivent-ils mal ? ».

VIDÉO 8 : Eda, notre participante montpellieraine a choisi de disserter sur notre sujet bonus « comment est votre blanquette ? » sous un angle gastronomique entre esprit d’indépendance et loi du marché. Cette étudiante de sixième année, issue d’un monde sans lien avec la santé nous a confié que c’était la curiosité qui l’avait guidé jusqu’aux études de pharmacie. Et c’est cette même curiosité qui l’a poussé à participer à notre Concours.

VIDÉO N°9 : Notre seconde participante Montpelliéraine a choisi de  se lancer un défi et de traiter le sujet n°1 « existe-t-il un remède de cheval pour aller à la selle ? » sous l’angle de l’actualité, notamment en osant le parallèle avec le projet de loi ASAP

VIDÉO 10 : Pour ce premier tour, Blandine qui se passionne depuis quelques temps pour les concours d’éloquence, a choisi un traitement sémantique mais également philosophique des termes de notre sujet n°1 « existe-t-il un remède de cheval pour aller à la selle ?

VIDÉO N°11 : Manon est notre deuxième participante marseillaise. Cette dynamique étudiante  de troisième année a décidé d’apporter une nouvelle contribution au sujet n°4, « Carte bleue ou carte vitale », de questionner l’avenir et d’aborder la question fondamentale de l’accès à la santé

VIDÉO N°12 : C’est le sujet n°5 Profession libérale : libérée, délivrée » que Céline, notre candidate angevine, a décidé de présenter, soit une bonne occasion d’évoquer avec humour les déboires de l’exercice libéral

VIDÉO N°13 : Notre candidat toulousain s’interroge aujourd’hui sur les mystères des difficultés graphologiques rencontrées par les médecins en traitant notre sujet n°2 « pouquoi les médecins écrivent-ils mal ? »

VIDÉO N°14 :  Lucas candidat breton a décidé de traiter le sujet n°4 « Carte bleue ou Carte vitale », une occasion pour lui de faire un point d’actualité sur la santé de notre système de sécurité sociale, l’avenir de la profession, les voyages vers la Chine et le traitement de nos données personnelles (avec un clin d’oeil à la nouvelle scène rap)

VIDÉO N°15 : Numan notre candidat Tourangeau s’attaque au désormais classique sujet n°4 « carte bleue ou carte vitale », une opportunité pour ce dernier de disserter avec style sur la valeur de l’argent et la santé financière