Achat de titres de SEL : les pièges à éviter

Ces dernières années, la SEL s’impose de façon quasi systématique.
Ce faisant, favorisées par la mise en place des SPFPL, les ventes de parts sociales se multiplient.
Du point de vue des deux parties, vendeur et acquéreur, ce schéma de reprise diffère considérablement d’une acquisition traditionnelle de fonds de commerce.
Une vigilance toute particulière devra donc être apportée en amont du projet, tant au niveau juridique que comptable et financier. Plusieurs points de négociation devront ainsi être abordés : audit reprise, détermination de la valeur des parts, prix provisoire et prix définitif, garantie d’actif et de passif.

> Orateurs : Me Annie Cohen Wacrenier, avocate, ACW Conseil, et François Gillot, expert-comptable

Lundi 2 mars 2020, 14h30 – 15h15, en salle 1

Inscrivez-vous ici aux Rencontres de l’Officine